Nouvelles – 03/03/22

Concert de Morton Subotnick, 23/03/22 au CIRMMT

MUTEK, AKOUSMA et CIRMMT présentent:“As I Live & Breathe”, conçu et interprété par Morton Subotnick avec les visuels de Lillevan.
+
Ana Dall’Ara-Majek
Louis Dufort
23 mars 2022
Ouverture des portes à 19h15
CIRMMT (527, rue Sherbrook Ouest)
30 $* (tx+fs inclus)
*Veuillez noter que le port du masque est obligatoire (sous réserve de modifications en fonction de nouvelles réglementations)

NOTES DE PROGRAMME ICI

Morton Subotnick & Lillevan (US)

Morton Subotnick est l'un des pionniers du développement de la musique électronique et des performances multimédias ainsi qu’un innovateur pour les œuvres impliquant des instruments et d'autres médias, notamment les systèmes interactifs de musique assistée par ordinateur. La plupart de ses compositions font appel soit à un ordinateur soit à un traitement électronique en direct. Ses créations reposent sur un grand nombre des percées technologiques importantes de l'histoire du genre. Son œuvre Silver Apples of the Moon est devenue un classique contemporain et a récemment été inscrite au National Registry of Recorded works de la Library of Congress. Seuls 300 enregistrements de toute l'histoire des enregistrements ont été choisis.Lillevan est un artiste vidéo renommé, un interprète du direct et le cofondateur du groupe audiovisuel Rechenzentrum (Berlin, 1997-2008). Les performances, sorties DVD, collaborations et œuvres solo de Lillevan ont été acclamées par la critique et le public, amenant la musique visuelle, l'animation, le bricolage et la manipulation de films à des niveaux inattendus.
-

Ana Dall’Ara-Majek (CA/QC)

Ana Dall’Ara-Majek est une compositrice et artiste sonore vivant à Montréal. Elle se consacre à l’étude de l’interaction entre les pensées instrumentale, électroacoustique et informatique dans la composition musicale. Elle joue régulièrement en tant que musicienne électronique et théréministe dans les groupes Jane/KIN, ILÉA et blablaTrains. Elle est également professeure invitée à l’Université de Montréal où elle enseigne la composition dans le département des musiques numériques.
-

Louis Dufort (CA/QC)

Louis Dufort est un compositeur montréalais. Ses productions sont nombreuses et de factures multiples: support fixe, mixte avec traitement en direct, musique visuelle et installation. Il est également collaborateur régulier de la Compagnie Marie Chouinard depuis 1996. En 2018, il compose la bande sonore pour le film La chute de l’empire américain de Denys Arcand. Parallèlement à son travail de créateur, Louis Dufort enseigne la composition au Conservatoire de musique de Montréal et est directeur artistique du festival Akousma pour lequel il reçoit le Prix Opus Directeur artistique de l’année en 2018
-

Ce projet a été rendu possible grâce au gouvernement du Canada, le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada.

ACCESSIBILITÉ

CIRMMT est accessible en fauteuil roulant.


Morton Subotnick et Lillevan




Nouvelles – 14/01/22

Report du concert Électrochoc nº 3

AKOUSMA vous souhaite à tous et à toutes une bonne et heureuse année 2022! Même si elle commence bien mal, nous espérons pouvoir vous présenter dans les mois qui viennent des concerts très relevés, dont nous ferons bientôt les annonces.

Malheureusement, nous devons cependant commencer par vous annoncer le report du concert Électrochoc programmé le 27 janvier 2022 au Conservatoire de musique de Montréal. C’est à l’automne 2022 que nous pourrons vous présenter ce concert consacré au compositeur Maxime Corbeil-Perron.

Les deux derniers concerts de notre série présentée en codiffusion avec le Conservatoire de musique de Montréal sont prévus en mars (Soundwich nº 2) et en avril (Pierre-Luc Lecours), et nous avons bon espoir de pouvoir vous les présenter.

Nous travaillons actuellement à la présentation d’un festival Akousma, au mois d’octobre, qui retrouvera son caractère international. Nous avons hâte de vous faire part de la liste de nos invité-e-s à cette occasion. Mais nous aurons d’autres annonces à faire avant ça, alors suivez nous aussi sur Facebook pour avoir toutes les infos!

N’oubliez pas que vous pouvez soutenir nos activités en tout temps et contribuer à l’essor de la création électroacoustique.








Nouvelles – 12/11/21

Bilan de notre campagne de financement La Ruche


La première campagne de financement d’Akousma en 30 ans d’histoire, réalisée avec l’aide de la plateforme de socio-financement La Ruche, s’était donnée une cible modeste qui a été atteinte, et même dépassée, grâce à une trentaine de contributeurs et contributrices. Au nombre de ceux-ci, Akousma s’est découvert un nouveau partenaire, devenu le donateur principal de cette campagne : le Pôle lavallois d’enseignement supérieur en arts numériques et économie créative (PLAN), un organisme qui regroupe le Collège Montmorency, l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal. Nous avons hâte de partager avec vous les projets qui naîtront de ce partenariat.

Aux 3 340 $ amassés durant la campagne s’ajoutent 500$ offerts par le Conseil des arts de Montréal pour souligner l’atteinte de l’objectif fixé de 3 000 $. Cette somme permettra d’imaginer de nouvelles manières de favoriser la création et la diffusion des musiques numériques immersives.

Akousma remercie chaleureusement tous les contributeurs et toutes les contributrices de cette première campagne de financement. C’était la première, mais ce ne sera certainement pas la dernière! Dorénavant, vous pourrez nous faire parvenir vos dons à l’année, et nous vous ferons automatiquement parvenir un reçu pour don de charité. Vous trouverez le formulaire de don sous l’onglet « Soutenez nos activités ».

Merci d’avance pour votre soutien !







Nouvelles – 27/10/21

Une édition exceptionnelle pour célébrer son 30ᵉ anniversaire 


La 17e édition du festival des musiques numériques immersives Akousma s’est tenue du 11 au 15 octobre dernier à Montréal avec un succès inespéré et un public qui avait visiblement hâte de s’en mettre plein les oreilles !

Le coup d’envoi de cette 10e programmation du directeur artistiques Louis Dufort a été donné lors d’une soirée préliminaire à la Satosphère de la Société des arts technologiques, à l’invitation de MTL Connecte (Printemps numérique). Avec une œuvre acousmatique de Simon Chioini donnée en création, une vidéomusique du duo GGROUNDD (commande d’Akousma) et une présentation d’une œuvre audiovisuelle de Myriam Bleau et Sandrine Deumier récemment primée au Japan Media Arts Festival, Akousma a ravi le public venu assister à ce lancement présenté à guichet fermé.

Le lendemain, c’est à l’Espace orange de l’édifice Wilder qu’Akousma codiffusait avec Le Vivier un programme consacré aux arts sonores en direct présentant lui aussi son lot de créations. Neuf artistes jouant de l’ordinateur portatif, du thérémine ou des instruments inventés ont offert un concert extrêmement varié et présenté, encore une fois, à guichet fermé.



Artistes du concert au Wilder : Léa Boudreau, Anne-F Jacques, Véro Marengère + Alain Lefebvre, Dominic Jasmin, Martín Rodríguez, Érick d’Orion, blablaTrains


À l’Usine C, un état des lieux de la création électroacoustique

Retrouvant son quartier général pour une 10e fois, Akousma offrait à l’Usine C un véritable état de lieux de la création électroacoustique canadienne en présentant pas moins de 20 artistes les deux premiers soirs, avant de clore les festivités en beauté le 15 avec un concert rendant hommage à des pionnières du genre au Québec (Micheline Coulombe Saint-Marcoux, Marcelle Deschênes et Gisèle Ricard) ainsi qu’aux fondateurs d’Akousma en 1991 (Jean-François Denis, Gilles Gobeil et Robert Normandeau, dont Christophe Lengelé saluait aussi le travail).

De plus, envahissant tout l’espace de l’Usine C, Akousma présentait dans le hall une exposition de l’artiste pluri-disciplinaire Félix-Antoine Morin, qui accrochait quelques-unes de ses Cartographies sonores, tandis que le compositeur David Ledoux faisait entendre dans le jardin Les champs sonores possibles, une installation coproduite avec la coop Audiotopie.



À l’Usine C le 13 octobre : Félix-Antoine Morin (spatialisé par Guillaume Cliche), Pablo Geeraert + Joseph Sims (gagnants du concours de composition JTTP 2021), Jean-François Blouin, Chantal Dumas, Kevin Austin, Stéphane Roy, Pauline Patie, Claude Périard, Sarah Feldman, Jesse Osborne-Lanthier.

À l’Usine C le 14 octobre : Mélanie Frisoli (gagnante du concours de composition JTTP 2020), Frédéric Auger, Roger Tellier-Craig, Hugo Tremblay, Rouzbeh Shadpey, Erin Gee, Xavier Madore, France Jobin, Louis Dufort.



Pour cette exceptionnelle 17e édition de son festival, qui soulignait si bien son 30e anniversaire, Akousma souhaite remercier ses partenaires MTL Connecte, Le Vivier, Audiotopie et le personnel de l’Usine C, de même que celui de la SAT et de l’édifice Wilder.

Les concerts des 12, 13, 14 et 15 octobre, à l’édifice Wilder et à l’Usine C, ont été enregistrés pour diffusion ultérieure, surveillez notre site Web pour plus de détails.

Le festival des musiques numériques immersives Akousma reviendra en 2022, du 11 au 14 octobre, pour une 18e édition qui retrouvera son caractère international !



Crédits photo: Caroline Campeau
Cliquez ici pour voir l’album complet

Revue de presse

Évoquer plutôt qu’édicter - Le Devoir

Festival Akousma : Myriam Bleau et Sandrine Deumier dans l’Alter-Monde - PAN M 360

Érick D’Orion : visite chez Pierre Henry, Sun Ra et la chienne Vaudou - PAN M 360

Félix-Antoine Morin : poétique de la caverne - PAN M 360

France Jobin à la recherche du temps… tordu - PAN M 360

Robert Normandeau : toujours rien à voir à l’horizon et … tout à écouter - PAN M 360

Dans les airs - Émission du 18 octobre 2021

Le festival de musique numériques immersives Akousma de retour en octobre - Le Canal Auditif

Une édition anniversaire pour le festival des musiques numériques immersives Akousma - Baron Mag
 



Nouvelles – 13/09/21

Akousma lance sa première campagne de socio-financement


Pour souligner les 30 ans d'Akousma et la 17e édition du Festival, nous vous invitons à appuyer nos musiques et leurs créateurs et créatrices à travers notre première campagne de socio-financement. Nous espérons recueillir le plus de fonds possible pour financer des initiatives de création et de diffusion que nous ne pouvons pas appuyer dans le cadre de notre budget régulier. 

Les fonds obtenus par cette campagne nous permettront d'étendre encore plus notre soutien aux artistes qui viennent chaque année, nombreux et nombreuses, repousser les limites de la création.

Contribuez dans la mesure de vos moyens et de vos oreilles sur le site de La Ruche