Giant Claw (US)


TITRE : Live At Akousma 2018
Enregistré durant Akousma 15
DATE : 19 octobre 2018


GIant Claw est un projet musical de l'artiste visuel et cofondateur d'Orange Milk Records Keith Rankin. Il collabore avec son partenaire  Seth Graham au duo Cream Juice, et il est membre du groupe death’s dynamic shroud. Dans son travail, il triture les textures, qu'il mêle à des harmonies complexes et à des matériaux mélodiques pour créer une musique hybride unique à notre espace-temps.

Ses albums “Dark Web”, “Deep Thoughts”, et “Soft Channel” ont fait l'objet d'une certaine attention dans NPR, Wire Magazine, Rolling Stone, et ont été nommés parmi les favoris de tinymixtapes en 2014, 2015 et 2017, en plus de recevoir la mention « album de l'année 2014 » du CMJ.

En tant que designer, Rankin a habillé plusieurs des projets d'Orange Milk Records et il a reçu des commandes d'institutions tel que le New York Times et la MIT Technology Review.


Monique Jean (QC)


TITRE : Miss Take, pour lecteur de cassettes, no-input (2019)
Enregistré durant Akousma 16
DATE : 23 octobre 2019

Monique Jean est toujours à la recherche d’une matière sonore prégnante, rêche et énergétique, dans l’idée que la matérialité des sons donne accès à la sensation, et génère à la fois du sens sensible et du sens sensé. Plus précisément, ses recherches actuelles impliquent la spatialisation sur dôme de haut-parleurs, les métamorphoses continues du flux sonore, de même que l’imprévisibilité et l’imperfection dont le vivant a le secret et qu'elle retrouve dans l’improvisation avec son dispositif no-input dans le projet Miss Take.

Miss Take, pour lecteur de cassettes, no-input (2019)
Miss Take ou la vibration en sympathie : avec le lieu, la matière vibrante, l’énergie qui s’accumule et chauffe le sans-entrée pour se déployer dans l’espace multiphonique. Miss Take c’est un dispositif rudimentaire, conçu à partir d’un objet désuet, un cassettophone, configuré en sans-entrée (no-input). Ce circuit électrique aux résultats imprévisibles, peut basculer rapidement du grave à l’aigu, du son pur au granuleux, dans une palette réduite de sonorités. Les rythmes et les mouvements créés par la spatialisation de cette matière vibrante sont déclenchés par les facteurs perceptifs, à l’écoute, comme nous, du son qui arrive.


CLOrk (QC)



TITRE : Tidal Flow (2016)
Enregistré durant Akousma 13
DATE : 21 octobre 2016

Fondé en 2011 par Dr. Eldad Tsabary, le Concordia Laptop Orchestra (CLOrk) est un grand ensemble de musicien-ne-s (20 à 25) jouant de l'ordinateur portatif ; l'ensemble est issu d'une classe du programme en musique électroacoustique du département de musique de l'Université Concordia. Le cours se développe à travers une production participative et la réalisation d'activités interdisciplinaires et de performances en réseau.

Le processus de création et d'interprétation est hautement collaboratif et adaptable aux intérêts particuliers des étudiants et aux particularités des performances du CLOrk. Depuis ses débuts, le CLOrk a collaboré avec des orchestres symphoniques, de chambre, de jazz, ou de laptops, mais aussi avec des solistes, des danseurs, des VJ, etc. Chaque nouvelle collaboration permet à l'ensemble de mettre à jour ses modes d'interaction, sa technologie, ses approches de l'improvisation et son expression musicale.

Les membres du CLOrk à Akousma:
Elias Bazinjaneh • Cassandra Beauvais • Didier Bergeron • Bennett Dobni • Liam Fenton • Joel Guerin Simard • Emiri Inoue • Michael Khayata • Mark Latimer • Diana Lazarro • Elizabeth Millar • Robert Stiglitz • Robin Schmidt • Eldad Tsabary (director) • Danil Ulmashev • George Varoutsos • Travis West • Vanessa Zaurini

Tidal Flow (2016) 20'
Une comprovisation collective co-composée pour Akousma par tous les membres de l'orchestre, mettant de l'avant la grande diversité des textures et des dynamiques possibles avec un orchestre mixte (numérique/analogique/acoustique) d'une vingtaine de personnes. L'œuvre se construit par des interactions orchestrales qui oscillent entre l'équilibre et la fracture, entre le collectif et l'expression individuelle.

Jon Vaughn (SK) / Colby Richardson (MB)


TITRE : Mellotrauma(création)
Enregistré durant Akousma 13
DATE : 20 octobre 2016


Jon Vaughn est un artiste visuel, commissaire et musicien expérimental basé à Saskatoon, Saskatchewan. Son inspiration musicale mêle l'improvisation et la composition, l'acoustique et l'électronique, avec un amour du minimalisme et du free jazz. On trouve sa musique chez No Type, Panospria, Oral Flish, Krakilsk et Slapart, de même que sous sa propre étiquette, Pop Quiz Records.


Vaughn a partagé la scène avec des artistes tels que Merzbow ou le groupe de Mats Gustafsson The Thing, et on a pu le voir à send + receive (Winnipeg, MB), au Vancouver New Music Festival, au Suoni Per Il Popolo, à Rien À Voir et à Sight + Sound (Montréal), à Sounds Like (Saskatoon, SK), à Phantom Power (North Bay, ON) et à RE:FLUX (Moncton, NB).


Colby Richardson est un artiste visuel, cinéaste et artiste vidéo basé à Winnipeg, au Manitoba. En tant qu'artiste de la vidéo, Colby utilise un assortiment d'équipements vidéo "historiques" pour créer des œuvres texturées et dynamiques qui se concentrent sur l'exploration du video feedback et du no-input. Colby créé des œuvres qui semblent sortir d'un autre monde tout en oscillant entre le somptueux et le grotesque. Ses thèmes de prédilection sont la transformation, le passage, et la fuite.


Richardson a participé à des expositions en solo et collectives à travers le Canada, aux États-Unis et au Japon.




Mellotrauma (2016) 35' (création)
Mellotrauma est une composition destinée à la performance en direct qui utilise comme matériau de base le feedback (audio et vidéo) et les manipulations électroniques jusqu'à saturation. Jon Vaughn incorpore des sources analogiques et numériques pour évoquer la Noise Music expérimentale, des fragments de mélodies et des lignes de basses caverneuses se mêlant au mixage no-Inputspasmodique et aux manipulations d'enregistrements.


La partie visuelle de Mellotraumaest créée et altérée en temps réel par Colby Richardson qui utilise de la synthèse vidéo analogique, du video feedback, et du mixage no-Input. En combinant et en sculptant ces différentes couches, le vidéaste esquisse une réponse au paysage sonore de Vaughn, l'ensemble propulsant l'auditeur/spectateur dans un monde où les deux médiums finissent par se rejoindre.

Tempo Reale (IT)



TITRE : Dot Plot (création mondiale)
Enregistré durant Akousma 15
DATE : 8 octobre 2018


Francesco Casciaro et Andrea Gozzi

Originaire de Cosenza (1981), Francesco Casciaro a commencé sa carrière musicale en tant que guitariste, puis, dans les années 2000, il s'est intéressé à l'informatique musicale et a débuté son parcours de musicien expérimental. Il a travaillé en théâtre, en danse et a créé des installations interactives, aussi bien en tant que compositeur que designer sonore ou créateur de systèmes complexes. Il s'intéresse de plus en plus à la création de nouveaux instruments qui intègrent les anciennes et nouvelles technologies. Il est membre du groupe de recherche du centre Tempo Reale depuis 2010.

Andrea Gozzi est musicien et musicologue. Il a débuté sa collaboration avec Tempo Reale en 2011. Diplômé en musique électronique de l'Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, il enseigne le sound design à l'Académie LABA de Florence et à l'Université DAMS de Florence, où il enseigne également l'histoire de la musique populaire. En tant que musicien, il a collaboré avec de nombreux artistes en Italie et ailleurs, travaillant en studio ou sur scène en France, en Allemagne, en Angleterre et au Canada. En 2014, il publiait Appunti di Rock (Edizioni il Foglio), un livre sur l'histoire du rock qui a été suivi par Appunti di Rock 2, Appunti di Rock 3 et InstaRock (2017, Ouverture Edizioni).


Dot plot, pour deux interprètes en direct (2018) - Création mondiale


Francesco Casciaro, PrintStrument
Andrea Gozzi, guitare acoustique et live electronics

Un itinéraire improvisé se dessine à travers le dialogue des deux instruments. Le PrintStrument est un nouvel instrument, une espèce de synthétiseur polyphonique électromécanique fait à partir d'une vieille imprimante matricielle. Les point des aiguilles de l'imprimante organisent le chemin que doit suivre la guitare, qui construit en direct sa stratégie narrative.




Avec l’aide de l’IIC
Centre de production, de recherche et d'éducation musicales

Fondé par Luciano Berio en 1987, Tempo Reale est l'un des points de référence principaux dans les domaines de la recherche, de la production et de l'éducation dans le champ des nouvelles technologies de la musique. Depuis ses débuts, le centre s'emploie à la réalisation des œuvres de Luciano Berio, ce qui lui permet de travailler dans les contextes les plus prestigieux au plan international. Les thématiques de recherche reflètent l'ouverture tous azimuts qui a toujours caractérisée les projets de Tempo Reale ; la conception d'événements musicaux à grande portée, l'étude des traitements électroniques en contexte "live", les interactions entre le son et l'espace, et la synergie entre la créativité et son déploiement en performance. En plus de ses activités de recherche dans ces domaines, le centre organise régulièrement des performances, événements et projets en collaboration avec diverses institutions toscanes impliquées en musique, en théâtre ou en danse, et participe à un vaste réseau d'échanges de projets éducatifs. Depuis 2013, Tempo Reale est reconnu comme “Ente di Rilevanza per lo Spettacolo dal Vivo” pour la région de la Toscane ; depuis 2015 le centre est “Ente di Promozione Musicale” du Ministère de la culture.