12 octobre 2021

Soirée 2 - 20h

Bloc_1

@ Le Vivier 

Lieu: ESPACE ORANGE | ÉDIFICE WILDER
1435 Rue de Bleury, Montréal

AKOUSMA_EN-DIRECT


Le programme Akousma_En-Direct est présenté en codiffusion avec Le Vivier, un regroupement dont Akousma est membre depuis 2007.

• Veuillez noter que ce programme n’est pas inclus dans le PASSEPORT AKOUSMA

Achat de billets

Léa Boudreau

Léa Boudreau est une artiste sonore basée à Montréal orientant sa pratique vers lecircuit-bending et le DIY. Par l'entremise de la musique électroacoustique, de performances et d’installations, elle explore le caractère insoupçonné d'objets usagés en intégrant une touche d'humour à ses œuvres. Elle a reçu plusieurs prix et bourses au cours des dernières années (2e et 3e prix JTTP 2020 et 2019 de la Communauté électroacoustique canadienne, le prix Marcelle Deschênes 2019 de la Faculté de musique de l'Université de Montréal, le 3e prix Hugh-Le Caine 2017 de la fondation Socan, etc.) et ses projets ont été diffusés un peu partout autour du globe. Elle a publié un premier album solo (Chaos contrôlé) en 2020 chez Mikroclimat et débutera un MFA en intermédia à l’Université Concordia à l’automne 2021.

Programme
this performance is no longer available due to [...] (15’)

this performance is no longer available due to [...] est une performance en constante évolution depuis sa création en 2019. Elle incorpore circuit-bending et traitements sonores en temps réel. Le projet met de l'avant la réutilisation de jouets électroniques et d’objets de tous les jours et intègre des objets recyclées différents à chaque représentation, reflétant les dernières trouvailles de l’artiste lors d’une excursion d’un soir dans les ruelles d’une grande ville ou d’une visite chez grand-maman. Cet aspect prouve que les ordures de l’un peuvent réellement être les trésors de l’autre.

Site web / ︎

Anne-F Jacques

Anne-F Jacques est une artiste sonore habitant à Montréal. Elle s'intéresse à l'amplification, aux interactions obliques entre matériaux et à la construction de divers systèmes et assemblages idiosyncratiques. Son (in)attention se concentre plus particulièrement sur les technologies légères, les objets banals et les sons rugueux. Elle présente des installations sonores, performances et interventions éphémères dans divers endroits, souvent improbables.

Programme
Tenir à un fil (10’)

Des filaments se réchauffent, s'éteignent; l'électricité suit son chemin. et tout ça résonne et fait vibrer la matière et l'air autour.


Véro Marengère et
Alain Lefebvre  

Véro Marengère est une chercheuse et artiste audiovisuelle émergente de la scène montréalaise. Elle crée des œuvres qui évoquent l’enchevêtrement des relations, la culture pop, l’écosophie et l’intimité numérique. Inspirée par les objets de tous les jours, les communautés numériques, l’ASMR, l’électromagnétisme et la voix humaine, elle propose un travail audiovisuel à la fois ludique et engagé. Véro Marengère est actuellement étudiante au 2e cycle en musiques numériques à l’Université de Montréal, sous la direction de Myriam Boucher. Elle est auxiliaire d’enseignement ainsi que lead conceptrice du projet national de littératie numérique AlphaNumérique.

Alain Lefebvre fait du bruitisme abstrait avec des objets amplifiés et des appareils lo-fi qu’il pousse au-delà de leurs fonctionnalités. Il s’intéresse à l’utilisation des sons typiquement indésirables comme moyen de remettre certaines perceptions esthétiques en question. Sa musique manipule les courts-circuits, les vrombissements 50-60Hz, les décalages de courants continus, les interférences électromagnétiques et autres erreurs analogiques. Suite à plusieurs années en tant qu'organisateur culturel de la scène underground montréalaise, Lefebvre a cofondé Rara Avis en 2018 - une étiquette numérique pour la musique expérimentale. Ses albums sont également parus chez Kohlenstoff, Jeunesse Cosmique et Mikroclimat, parfois sous le surnom de Total Music.
Programme
The Journey of Objects into Selfhood (15’)

The Journey of Objects into Selfhood évoque un espace intime et communicatif dans lequel les formes sonores émergent spontanément comme les personnages d’une pièce de théâtre improvisée. Par la manipulation d’objets amplifiés, de jeux de lumières et d’électromagnétisme, l'œuvre explore la possibilité de repenser nos relations aux objets de tous les jours dans une perspective Fluxus et néoanimiste. En adoptant une posture qui privilégie la matière à la pensée, The Journey of Objects into Selfhood n’impose pas d’idées mais impose plutôt la pratique de l’empathie.


Dominic Jasmin 

Dominic Jasmin est un improvisateur et compositeur électroacoustique vivant à Montréal. Sa musique se situe aux frontières des musiques actuelle et acousmatique, mélangeant la nature accidentelle et imprévisible de l’improvisation aux techniques électroacoustiques pour créer quelque chose qui pourrait être qualifié de « bruit avec une forme ». Il travaille principalement avec des sons d’objets et du traitement électronique, mais incorpore parfois de la guitare et des synthétiseurs à ses performances en direct. Il est également membre du duo noise Chayer/Jasmin et du collectif Kohlenstoff.

Programme 

Live (10’)

Performance en direct spatialisée, entièrement improvisée.




12 octobre 2021

Soirée 2
Bloc_2

@ Le Vivier 

Lieu: ESPACE ORANGE | ÉDIFICE WILDER
1435 Rue de Bleury, Montréal

AKOUSMA_EN-DIRECT


Le programme Akousma_En-Direct est présenté en codiffusion avec Le Vivier, un regroupement dont Akousma est membre depuis 2007.

• Veuillez noter que ce programme n’est pas inclus dans le PASSEPORT AKOUSMA

Achat de billets

Martín Rodríguez

En tant qu'artiste multidisciplinaire Chicanx et commissaire indépendant, le travail de Martín Rodríguez émerge d'expériences personnelles. Engagée dans le présent, sa pratique mélange la performance avec des happenings interventionnels et des installations.

Après avoir été opéré d'une tumeur au cerveau qui l'a laissé temporairement paralysé, Rodríguez a cherché un nouveau sens à son travail.  Lorsque des signaux radio emprisonnés dans sa guitare se sont mis à chanter, il s'est emparé du phénomène et a commencé à explorer les fissures du spectre radioélectrique comme matériau de création artistique. Son travail a notamment été présenté au Musée d'art contemporain de Montréal (CA), au MUAC (MX), à la Fonderie Darling (CA), à Spektrum (DE), ainsi qu'à divers festivals et salles de spectacles au Canada et aux États-Unis.

Programme
Entre Temps Perdus (15’)


Rodríguez interprétera une pièce de son album Entre Temps Perdus (2021). Pour cet album, Rodríguez a développé un processus utilisant des émissions de radio en direct, un thérémine modulaire et une cymbale ride pour examiner l'étirement d'un seul moment dans le temps, créant un espace entre contemplation et mouvement. Des sons émergeant des espaces urbains de Montréal pendant les premiers jours de la pandémie sont mélangés à cette performance, révélant des harmonies et des textures cachées entre la diffusion et la cymbale.

Site web / ︎


Crédit photo : Jose Garcia-Lozano


Érick d’Orion

Artiste interdisciplinaire de l’audio et commussaire résidant à Montréal depuis 2015. En tant que commissaire, il a organisé plus d’une dizaine d’évènements portant essentiellement sur l’art audio et la création sonore de pointe. Il était commissaire à la programmation du centre Avatar (Québec) d'octobre 2008 à juin 2010. Il est aussi commissaire pour le volet installations sonores du Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville (FIMAV) depuis 2010. Concentrant en bonne partie ses recherches audio sur le maximalisme numérique, d’Orion effectue un travail qui se rapproche étroitement du noise, de la musique concrète, du free jazz et de l’électroacoustique.

Depuis l’été 2015, il travaille en collaboration avec l’artiste interdisciplinaire Catherine Lalonde Massecar (duo Massecar • d'Orion). Il est membre du duo morceaux_de_machines, du trio BOLD et du trio Napalm Jazz. Il a joué en concert avec Evan Parker, Martin Tétreault, Otomo Yoshihide, Robin Fox, Ilpo Vaisanen, Diane Labrosse, eriKm, Sam Shalabi, Gunter Muller et plusieurs autres artistes de renom.

Son travail a été présenté en Europe, en Australie, à Cuba, au Mexique, en Haïti et aux États-Unis d’Amérique.

Programme *création
Apocalypse vaudou (10’)

La pièce que je vous propose est un "état des lieux" de mes 2 dernières années comme créateur. Dans ce 10 minutes, il y a des enregistrements de la chienne d'un ami que nous côtoyons au quotidien. L'attachante Vaudou, carlin noire sans malices, émets des sons dignes des jeux spécialisés en zombies/monstres provenant des ténèbres lorsqu'elle mange. Je lui ai donné un peu de nourriture pour enregistrer.

Également, on y retrouve les résultats d'une exploration récente sur l'oeuvre de Pierre Henry, l'Apocalypse de Jean. Finalement, je continue mon cycle sur Sun Ra en ayant le cosmos directement branché sur mes instruments.


Crédit photo : Luc Sénécal


blablaTrains
(Takuto Fukuda et
Ana Dall’Ara-Majek)

blablaTrains est un duo composé des artistes Ana Dall’Ara-Majek et Takuto Fukuda, dont les performances intègrent gestes physiques et sons électroacoustiques à l’aide de leurs instruments analogues/numériques – le Theremin augmenté d’Ana et le contrôleur gestuel de Takuto.

Le duo a reçu le deuxième prix à IEMC2021 (Chine) et il a pu être entendu dans des événements d’envergure international comme Live@CIRMMT 2020 (Montréal, Canada), NIME 2019 (Porto Alegre, Brésil), Now Hear This Festival 2018 (Edmonton, Canada) et MA/IN Intermedia Festival 2018 (Matera, Italy).

Ana Dall’Ara-Majek est une compositrice, artistes sonore et chercheuse basée à Montréal. Elle s’intéresse prinipalement aux interaction entre l’électroacoustique et la musique instrumentale. Elle est active en composition multimédia et performe fréquemment en live electronic.

Tajuto Fukuda est un compositeur, artiste sonore et il joue du contrôleur gestuel. Il s’intéresse paeticulièrement à l’amélioration de l’expérience du public grâce à la technologie. Il est également actif en installation interactive.

Programme
Pythagorean Domino (15’)


Pythagore Domino de blablaTrains pour Theremin augmenté et contrôleur gestuel gyroscopique vise à intégrer des techniques musicales concrètes à une approche compositionnelle algorithmique dans le cadre de la composition pour contrôleurs gestuels. Nous construisons un dialogue de sons fragmentés formant des objets composites (objets sonores constitués de plusieurs éléments distincts et successifs). Nos matériaux se transforment progressivement d'un état à l’autre comme s'il s'agissait de métamorphoses d'une figure vivante, grâce à un système algorithmique que nous avons développé spécifiquement pour ce projet.


Crédit photo : André Parmentier