Valerio Tricoli (IT)


TITRE : La Casa Declivia (création canadienne)
Enregistré durant Akousma 12
DATE : 31 octobre 2015


Valerio Tricoli (Palerme, Italie, 1977) est un compositeur de musique électroacoustique.


Depuis le milieu de la première décennie des années 2000, son instrument de prédilection est le magnétophone à bandes Revox B77 utilisé en tant qu'échantillonneur en direct et transformateur en temps réel d'enregistrements ou des sources captées en direct (dans ce cas, généralement, des vocalises). En concert, l'artiste s'attarde à la création impromptue d'une "histoire" qui prend en compte les multiples relations entre la réalité, la virtualité et la mémoire durant l'acte sonore. Il privilégie la fracture plutôt que la continuité et, par l'emploi d'une gamme dynamique qui peut passer très rapidement du silence au tonerre, il cherche à créer une tension palpable.


Ses compositions electroacoustiques, documentées sur plusieurs enregistrements, s'inscrivent dans la tradition de la musique concrète et explorent des thèmes relié au soi (psychologique et physique) et à l'occulte, thèmes qui sont repris par des textes parlés, ce qui donnent aux œuvres des allures de regard introspectif sur les aspects psychologiques, émitionnels et irrationnels de l'horreur intérieur. Son disque"Miseri Lares" (PAN), a pu être décrit comme un opus qui se lit comme une histoire traversée d'images provocantes qui convergent pour créer une allégorie d'une beauté convulsive.




La Casa Declivia (improvisation électroacoustique, 2015), 30’ (création canadienne)
"Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père." Jean, 14:2